Avant la mise en place du CNAPS, sur des sites Internet farfelus on pouvait lire 3500 adhérents. Le chiffre réel est d’environ 800 dirigeants en France pour un peu plus de 1200 agences (Source CNAPS du 13 décembre 2017)

Grâce au numéro d’agrément, le client peur ainsi mieux vérifier à qui il a affaire, en allant sur le site du CNAPS

En 2017, le syndicat compte plus de 195 agences hors salariés et confrères internationaux réunis dans un réseau nommé France Détectives du sous titre du SNARP.
Notre organisation a pour volonté de communiquer en totale transparence et l’annonce de sa représentativité repose sur une situation factuelle et non sur des effets d’annonces.

Nous œuvrons au recensement de la profession.

Le SNARP participe aux travaux du CNAPS et du ministère de l’Intérieur pour l’évolution de la profession.

Le SNARP permet à ses adhérents de bénéficier d’un tarif préférentiel avec les assurances MMA pour la responsabilité civile (RCP) obligatoire, mais aussi d’autres extensions de responsabilités professionnelles.

Les informations gérées sont confidentielles et à l’usage exclusif du syndicat qui le tient toutefois à la disposition du CNAPS et des services officiels. Aucune information de ce fichier ne peut être communiquée au public.

L’adhésion au SNARP inclut une carte professionnelle valable pour l’année en cours. Elle est reconnue par le ministère de l’Intérieur, via le CNAPS, car conforme aux obligations légales.

Une carte pro doit être éditée soit par un employeur, soit par un syndicat professionnel et comporter plusieurs mentions obligatoires.

Le syndicat met à la disposition de ses adhérents une messagerie automatique (strictement professionnelle) qui permet de diffuser automatiquement un message unique, envoyé à une adresse email, vers toutes les boîtes aux lettres internet des adhérents. 

Le syndicat dégage toute responsabilité en cas de problèmes ou de difficultés qui pourraient survenir entre des clients et des adhérents ou bien entre des adhérents eux-mêmes. De même les messages sont diffusés sur la messagerie sous la seule responsabilité de leurs auteurs et la responsabilité du syndicat ne saurait être engagée pour quelque raison que ce soit à propos d’un texte diffusé par l’un de ses membres. Les messages diffusés par le SNARP sur la messagerie interne sont classés CONFIDENTIELS et ne peuvent être exploités par des tiers.

Le syndicat peut refuser tout candidat qui ne correspondrait pas aux critères de sélection fixés par ses statuts ou son Conseil d’administration.

Code de déontologie : Le Code de déontologie considéré par les membres de l’association comme étant la référence en ce qui concerne l’éthique comme les us et coutumes de la profession est celui qui est consultable en intégralité sur la partie publique du site.

Confidentialité : Les membres s’interdisent de rediffuser tout ou partie des renseignements ou informations publiées sur le site ou sur la messagerie du syndicat.

 

Copyright : Les textes mis à la disposition du public et des membres sur le site sont réputés être l’exclusive propriété du syndicat à l’exclusion des documents d’ordre général, ou des textes signés par leurs auteurs, ou de ceux dont l’origine est indiquée précisément.